séries

[Séries] FESTIVAL SERIES MANIA : DAY 2 – MR ROBOT

Cette journée du dimanche était en grande partie consacrée à la série événement “Mr Robot”, avec la projection des deux premiers épisodes de la saison 1 et une conférence intitulée “Mr Robot est-elle une série anticapitaliste ?” (spoiler : la réponse est non). Comment un show aussi froid et austère a-t-il pu devenir la plus grande addiction sérielle de 2015 ? Si son côté dépressif peut passer pour un effet de mode (même les comédies romantiques sont tristes en ce moment à la télé), l’attrait pour cette histoire de hackers asociaux et de révolution par le numérique tient en fait en un nom : Rami Malek. Avec ses grands yeux affolés et son débit lénifiant, il nous livre la prestation neurasthénique de l’année et génère une fascination quasi sensuelle, alors même que son personnage est incapable de tout rapport humain. Au-delà de ce coup de foudre, la série est bien sûr une démonstration de force scénique, oscillant en permanence entre les hallucinations d’Elliott et la “réalité”, et nous montre de manière clinique comment les nouvelles technologies nous font courir à notre perte.

A la question de savoir si “Mr Robot” était une série anti-capitaliste, Xavier De La Porte a rapidement répondu par la négative lors de sa conférence suivant la projection. Mais le débat a vite dérapé sur le fait de savoir si son intervention devait contenir des spoilers ou pas. Si, personnellement, il me semblait évident que lors d’une conférence de 1h30 sur une série ne comptant que 10 épisodes, l’essentiel de l’intrigue allait être dévoilée, une petite partie de l’audience a déserté la salle, outrée, mettant le pauvre rédacteur en chef de Rue 89 dans une position bien délicate. Selon moi, sa vraie erreur aura été d’avoir annoncé dès le début de l’échange qu’il n’avait pas apprécié la série, sachant qu’il avait devant lui une assemblée de gens qui avait préféré passer ce dimanche après-midi ensoleillé dans une salle de cinéma  à l’écouter parler de leur série préférée, plutôt qu’en terrasse. Après un tel aveu, il était naturel que la méfiance soit de mise. Les spoilers n’auront été que la goutte d’eau.

Passé ce micro-scandale, la conférence s’est révélée passionnante, démontrant le génie visuel de la série dans sa façon novatrice et variée de montrer l’informatique à l’écran, mais également son manque d’engagement politique, pour une œuvre qui se revendique comme telle. Anti-capitaliste, la série ne l’est donc qu’en apparence, dans sa façon sévère et intraitable de présenter le monde de la finance, mais son “lanceur d’alerte”, comme le fait remarquer Xavier De La Porte, n’a rien d’un Edward Snowden aux idées claires et aux idéaux nobles : le hack du monde capitaliste est ici fait par un fou aux motivations bien personnelles. C’est peut-être par ce nihilisme total que “Mr Robot” se montre finalement la plus politique : en nous montrant que rien ni personne n’est épargné, et que personne ne nous apportera le salut.

En attendant, on pourra toujours se rincer l’œil devant Rami Malek et ses sweats à capuche. Ca ne sauvera pas le monde, mais ça nous redonnera le sourire.

Publicités

Une réflexion au sujet de « [Séries] FESTIVAL SERIES MANIA : DAY 2 – MR ROBOT »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s