musique

[Musique] LIVE REPORT – AGAR AGAR AU POINT EPHEMERE

agarrr-tt-width-604-height-387-crop-0-bgcolor-000000-nozoom_default-1-lazyload-0

J’aurais adoré vivre dans les années 80. Les leggings fluo, les synthés à outrance, la BO de « The Breakfast Club », les coiffures de Meg Ryan… Tout me parle. Me glisser dans le concert du duo parisien Agar Agar le 3 septembre dernier a donc été l’expérience la plus délicieuse que j’ai pu vivre lors de cette rentrée 2016.

Sommet de synthpop nostalgique et dansante, leur musique est aussi mignonne qu’une bluette made in eighties et aussi gluante qu’un pot de superglue. Si la quasi-totalité des titres restait une pure découverte pour un public venu en masse pour cette première date live, Agar Agar s’est révélé être l’un de ces groupes qui savent immédiatement créer une ambiance hors du temps – quoiqu’ici parfaitement datée – dans laquelle le spectateur peut simplement se laisser glisser. En ce samedi soir, il suffisait donc de fermer les yeux pour se retrouver projeter dans le film « Drive », tranquillement assis à l’arrière d’une bagnole conduite par Ryan Gosling sur fond de claviers électroniques. Si les deux tiers du concert sont passés à une vitesse folle, tout en accélérations et virages synthétiques, le moment tant attendu arrive enfin avec le tube imparable « Prettiest Virgin », sublime déclaration d’amour – autant à un homme qu’à une décennie. Avec ses boucles et ses crescendos aussi sensuels qu’innocents, le morceau nous rappelle le déjà obsédant « Crave You » de Flight Facilities, groupe avec lequel Agar Agar partage une certaine vision du romantisme old school. En fin de soirée, les intentions se font plus technoïdes voire tribales, avec un final explosif sur des compositions récentes : les deux compères semblent progressivement entrer dans les années 90 et réussissent à nous surprendre, là où nous nous étions satisfait d’un chemin parfaitement balisé.

En rappel, le retour de « Prettiest Virgin » s’imposait, face à un Point éphémère qui n’avait pas encore eu sa dose. Sally et Harry auront l’ingéniosité de nous proposer une nouvelle version du titre, tout en nuances et bonnes idées bien placées. Classes jusqu’au bout.

Publicités

Une réflexion au sujet de « [Musique] LIVE REPORT – AGAR AGAR AU POINT EPHEMERE »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s