musique

[Musique] LES 7 TEMPS FORTS DE ROCK EN SEINE 2017

rock-en-seine-2017-affiche

Aller à Rock en Seine, c’est un peu comme rentrer à la maison. Rituel immanquable de la fin de l’été, il marque la rentrée scolaire pour certains et une nouvelle année à trimer au bureau pour d’autres. Mais ce qui est sûr, c’est que le festival francilien ne nous a jamais déçus : que ce soit sa programmation, son public ou son organisation, Rock en Seine arrive premier de tous nos tests qualité. Cette année encore, on a parcouru avec plaisir le domaine de Saint-Cloud, entre les découvertes et les confirmations. Voici ma sélection des sept concerts qu’il ne fallait, selon moi, pas rater pendant ces trois jours de festivités. Et si vous pensez qu’il en manque, rappelez-vous que je ne suis malheureusement pas dotée du don d’ubiquité (oui, je sais, c’est dommage).

  • Franz Ferdinand (vendredi, grande scène)

Le concert des héros de Glasgow était-il le meilleur concert du festival et de l’année ? Franz Ferdinand est-il le meilleur groupe rock live actuel ? Le Domaine de Saint-Cloud a-t-il tremblé sous les pogos de la foule ? « Take Me Out » est-elle la meilleure chanson de la Terre est de l’univers ? Alex Kapranos est-il un Dieu vivant même en s’étant teint les cheveux en blond platine ? A-t-on perdu deux litres d’eau rien qu’en dansant sur « Do You Want To » et « This Fire » ? Le vendredi 25 août était-il le plus beau jour de ma vie ? La réponse à toutes ces questions est oui.

  • The XX (dimanche, grande scène)

L’événement le plus attendu du weekend était sans aucun doute la clôture de The XX. Sur les derniers accords religieux de Rone, on a alors vu la foule rejoindre la lumière christique de la grande scène vers 22h, telle hypnotisée par l’aura des Anglais. Et ces derniers n’ont pas failli, puisqu’ils nous ont offert un concert d’une beauté écrasante, entre douceur et puissance, avec un son clair et éclatant et une assurance lumineuse et bienveillante. On a plusieurs fois frissonné au son de certains accords, notamment l’intro de « Lips » ou encore le mythique « Crystalised ». La dynamique du trio a bien évolué depuis l’avènement de Jamie XX en solo, menant leur pop sombre vers des sommets de dancefloor inattendus. Un moment suspendu.

  • Mac DeMarco (dimanche, grande scène)

Le Dieu Mac est arrivé sous un soleil de plomb en ce dernier jour de Rock en Seine. Alors qu’on pouvait se demander si son attitude allait changer en se retrouvant propulsé en tête d’affiche, il nous a vite apporté la réponse en invitant tranquillement des spectateurs à venir s’assoir sur scène avec lui. Avec sa décontraction – mais également son professionnalisme habituels –, Mac DeMarco nous a autant émus avec ses balades dream pop magnifiques (« Chamber of Reflection », encore et toutjours…) qu’amusés avec ses reprises parodiques de Vanessa Carlton, son sourire contagieux et ses blagues à deux balles. Le succès n’a heureusement aucune emprise sur lui et cela ne peut que nous le faire aimer encore plus.

  • Her (samedi, scène du bosquet)

C’est avec le cœur lourd que nous avons retrouvé Her amputé d’un de ses membres fondateur Simon Carpentier, décédé quelques semaines plus tôt. Comment le groupe allait-il gérer ce concert en forme d’hommage ? Avec une classe sobre et une grâce infinie. Soutenu par une foule en pleine empathie, Victor, évidemment très ému, a su trouver les mots justes pour faire de ce concert unique un moment de partage plus que de tristesse, d’hommage plus que de recueillement. Leurs chansons n’ont jamais été aussi belles, et leur sensualité jamais aussi brûlante. Un moment qui marquera certainement les mémoires de Rock en Seine.

  • Beach Fossils (vendredi, scène du bosquet)

Parmi toutes les jeunes formations garage anglophones du festival, il était parfois difficile de faire un choix. Groupe slacker par excellence, les New-Yorkais de Beach Fossils nous ont offert l’instant cute-rock du weekend avec un set joyeusement enlevé et tranquillement psyché. Les oxymores ne leur faisant pas peur, c’est avec une douceur énergique et dans une décontraction survoltée que les cinq garnements nous ont livré leur set joliment mélodieux, ponctué de petites blagues absurdes mais toujours adorables. Beach Fossils : le bon choix rock du festival.

  • Peter Peter (samedi, scène du bosquet)

Le physique avantageux de Peter Peter ne doit pas occulter le fait qu’il écrit d’excellentes chansons. Pop francophone moderne et malicieuse, sa musique a un effet énergisant immédiat, que le charisme et la classe naturelle de son interprète ne fait que sublimer en live. Instant frais et joyeux du festival, son set à Rock en Seine nous aura rappelé à quel point on est amoureux de son dernier album « Noir Eden » et à quel point on aime se trémousser au son de ses petites pépites dansantes (« Nosferatu » en tête). Un plaisir pour les yeux, les pieds et les oreilles.

  • Roméo Elvis x Le Motel (dimanche, scène du bosquet)

Pour comprendre la jeunesse actuelle, il fallait obligatoirement se rendre au concert de Roméo Elvis x Le Motel. Groupe de rap belge décalé qui aime vanter les mérites de la beuh et le plaisir de faire l’amour avec des crocodiles (mascotte sur scène à l’appui), Roméo Elvis a déclenché une mini-émeute sur la scène du bosquet en ce dernier jour du festival. Cernés par une foule de jeunes adultes hurlant les paroles par cœur et se jetant volontiers dans le pogo, on a clairement pris un gros coup de vieux, surtout au moment de déclamer « Bébé aime la drogue ». Le genre de concert complètement fun et qui vous repousse dans vos retranchements musicaux. Incontournable.

En bonus

Pas vu, mais c’était forcément génial : King Khan and the Shrines

Programmer King Khan à 14h30 un dimanche relève selon moi à du sabotage. Je suis très jalouse des gens qui ont réussi à se lever pour aller voir cette force de la nature et je ne peux que vous conseiller d’aller jeter un coup d’œil à ses vidéos live.

Publicités

Une réflexion au sujet de « [Musique] LES 7 TEMPS FORTS DE ROCK EN SEINE 2017 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s